Les dernières recettes

Gâteau de jeûne à la merde et aux canneberges séchées

Gâteau de jeûne à la merde et aux canneberges séchées



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La farine tamisée est placée dans un grand bol.

Former un trou au milieu dans lequel on écrase la levure entre les doigts, saupoudrer de sel de l'Himalaya et ajouter 1 cuillère à soupe de sucre.

Versez de l'eau tiède sur la levure, ajoutez le zeste de citron râpé, mélangez un peu avec une cuillère et laissez lever environ 15 minutes.

Amener la farine légèrement à la main du bord du bol vers le centre, puis mélanger à la main et incorporer toute la farine.

Pétrir ensuite la pâte en faisant goutter l'huile en un fil fin jusqu'à ce qu'elle soit incorporée à la pâte.

La pâte obtenue sera élastique, facile à travailler.

Couvrir le plat d'un torchon propre et laisser lever 1h30.

Graisser très bien 3 plateaux avec de l'huile.

Préchauffer le four à 190 degrés.

Nous divisons la pâte levée en trois parties.

Étalez une partie de la pâte sur le plan de travail fariné, puis placez les morceaux de merde et les canneberges séchées d'un endroit à l'autre.

Roulez ensuite la pâte à partir d'un des bords et placez le rouleau obtenu avec précaution dans la plaque préalablement graissée.

Répétez la procédure avec les deux autres parties de pâte restantes.

Couvrir les plateaux pendant encore 20 minutes avec le torchon pour faire lever la pâte dans les plateaux, puis mettre les plateaux au four pendant 60 minutes.

Au bout de 40 minutes, sortez les plaques du four, graissez les gâteaux avec de l'eau et saupoudrez de sucre en poudre.

Remettez les cozonacs au four pendant 20 minutes supplémentaires, réduisez la température de 190 à 165 degrés.

Sortez les cozonacs du four, puis des plateaux et laissez-les recouverts du torchon jusqu'à ce qu'ils refroidissent complètement.

Nous tranchons et servons.

Bon appétit!